Un cadre de vie préservé

Découvrir Condé-sur-SartheUn cadre de vie préservé

Condé sur Sarthe, labellisé « villes et villages fleuris »

Après la signature de la Charte d’entretien des espaces publics en 2009 privilégiant les techniques d’entretien respectueuses de l’environnement, notre commune a reçu la première fleur des villes et villages fleuris, en 2017.

L’attribution de ce label « villes et villages fleuris » s’effectue sur la base de critères de respect de l’environnement, de préservation du lien social, de la qualité du cadre de vie. Il est délivré par un Jury de niveau régional composé de techniciens professionnels du paysage et de l’aménagement du cadre de vie, d’élus (extérieurs à la commune), de professionnels du tourisme.

 

Cette récompense est le fruit d’un travail commun entre les élus et l’équipe technique de notre commune, équipe qui s’investit au quotidien dans la création et l’entretien des espaces publics pour nous offrir un cadre de vie agréable et respectueux de l’environnement.

Quelques actions ont été particulièrement remarquées par le jury : la qualité des espaces verts, l’insertion sociale avec l’intervention du collectif d’urgence pour l’entretien de quelques espaces verts, l’opération « troc tes plantes », le verger pédagogique mis en place avec les élèves de l’école, la randonnée citoyenne, les opérations de sensibilisation des Condéens au recyclage des déchets végétaux.

Condé-sur-Sarthe, labellisée Niveau 2 « Charte d’entretien des espaces publics »

Dans la perspective d’une amélioration de notre environnement, de la préservation de notre ressource en eau et de la protection de la Biodiversité plus largement, votre commune a signé la « Charte d’entretien des espaces publics » en 2009.

Cette charte, qui se décline en trois niveaux, consiste à :

  • Réaliser un état des lieux périodique et détaillé des techniques, méthodes, d’entretien des espaces publics et tout particulièrement des espaces verts ;
  • Se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur sur l’utilisation des produits phytosanitaires ;
  • Tenir à jour un registre des interventions phytosanitaires ;
  • Prendre  en compte les contraintes de désherbage dans les nouveaux aménagements publics ;
  • Élaborer un véritable plan de gestion et d’entretien des espaces publics ;
  • Mettre en place des actions de sensibilisation auprès des habitants ;
  • Assister à une journée de démonstration de techniques alternatives.

Ce label est délivré par le Syndicat Départemental de l'Eau de l'Orne et la FREDON Normandie. Pour rappel, l’utilisation de produits phytocides par les particuliers est interdit depuis le 01/01/2019.

L’entretien des arbres en milieu urbain

Que ce soit sur  terrains privés ou sur les espaces publics, de nombreux arbres, arbustes, haies, viennent agrémenter notre cadre de vie. Si la perception que nous en avons est plutôt bonne et agréable, le respect de quelques règles s’impose pour le confort de tous.

Sur un espace public

De nombreux arbres et arbustes agrémentent notre commune et contribuent à notre cadre de vie. La commune de Condé sur Sarthe a d‘ailleurs été primée en 2017 et 2018 avec une reconnaissance régionale (label Villes et villages fleuris). Ces arbres et arbustes se situent sur l’espace public de la commune et sont soumis aux mêmes règles que pour les propriétaires privés.

 

Un diagnostic est réalisé chaque année à l’automne entre l’équipe technique en charge des espaces verts et les élus afin de définir les travaux de plantation mais surtout d’entretien à réaliser sur les espaces publics: élagages de branches, tailles de formation, abattage d’arbres pour raisons de sécurité… Les travaux qui en découlent sont ensuite réalisés « hors feuille » dans le courant de l’automne /hiver de chaque année.

Sur une propriété privée

Chaque propriétaire d’un terrain, constructible ou non, est en droit de planter un arbre sur sa propriété, mais à également le devoir d’en assurer l’entretien. Le code rural précise que la distance de plantation d’un arbre (ou d’une haie) dont la hauteur sera inférieure à 2 mètres, doit être plantée à 50 cm minimum de la limite de propriété. Dans le cas où la hauteur  de l’arbre (ou de la haie) sera supérieure à 2 mètres, la plantation doit se faire à 2 mètres minimum de la limite de propriété.

Ces quelques règles, importantes à savoir, sont à respecter lors de toute nouvelle plantation, afin de limiter tout désagrément au voisinage.

L’entretien, quant à lui, doit être réalisé de façon régulière afin que les branches ne viennent pas encombrer la voie publique (trottoir par exemple) ou le terrain du voisinage.

Zéro pesticide, c'est 1 000 fois mieux pour ma santé et la planète

Pour protéger votre santé et l’environnement, la réglementation concernant l’utilisation des pesticides chimiques évolue.
Depuis le 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber. Issue de la loi Labbé, cette interdiction concerne également les collectivités qui n’ont plus le droit depuis le 1er janvier 2017 d’utiliser les pesticides chimiques sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public.

Des solutions alternatives existent !

Planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol - cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels - utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs - favoriser la biodiversité, alterner les cultures, adopter le paillage pour protéger vos végétaux des bioagresseurs - en sont quelques-unes. Un jardin naturel et équilibré est un jardin plus résistant !

Les alternatives non-chimiques et les produits de biocontrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Vous pouvez utiliser des produits de biocontrôle adaptés, au bon moment selon le stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

L’ensemble des conseils et solutions pour jardiner sans pesticides sont disponibles sur le site www.jardiner-autrement.fr

Rapportez vos pesticides !

Bidons, bouteilles, flacons, sprays, et autres contenants, qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de pesticides, ils doivent être rapportés en déchetterie ou en un point de collecte temporaire, si possible dans leur emballage d’origine. Il ne faut en aucun cas les jeter à la poubelle, ni les déverser dans les canalisations. Renseignez-vous auprès de votre commune pour trouver la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire.
Trouvez la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire sur le site : www.ecodds.com